Login

Comme souvent sur les parts de marché assez critique en terme de volume, où la concurrence dicte les règles du jeu, la catégorie des 600 est en évolution permanente. Car si un modèle se situe en tête des ventes, pour y rester, la moto doit vivre et donc évoluer.
En l’occurrence, après trois années de commercialisation, la ZZR 600 aborde l’année 93 sous le signe du changement. Pas un changement en terme de concept, de ce coté-là elle reste fidèle à l’image ZZR, mais un changement d’ordre technique. En effet Kawasaki a équipé la ZZR 600 du système Twin Ram Air, qui permet d’alimenter, via le boitier de filtre à air, les carburateurs d’un courant d’air frais sous pression, d’où la présence des deux prises d’air sous le phare. Pour avoir un meilleur mélange gazeux la rampe de carburateurs est maintenant alimentée par une pompe électrique.
Pour améliorer le rendement mécanique du moteur, l’équipage mobile a été retravaillé en vue d’en réduire le poids. L’allumage, le diagramme de distribution ainsi que le collecteur d’échappement ont également bénéficié de retouches d’ordre technique.

Il en va de même au niveau de la partie-cycle. En effet, le cadre 93, même si sous certains abords, il reste identique aux modèles précédents, du fait de la présence du nouveau système d’admission a fait l’objet d’une nouvelle étude. Il s’agit d’un cadre périmétrique dont la principale particularité réside dans la présence des deux passages de conduits d’air au niveau des longerons latéraux, le treillis arrière est maintenant soudé au cadre.
Le bras oscillant a également été revu en terme de conception, pour apporter plus de rigidité à la partie-cycle.
La fourche avant est toujours dépourvue de réglage ; cependant la course d’amortissement a été réduite de 10 mm, en passant de 130 à 120 mm. Le double disque avant assure toujours le freinage mais avec des disques dont l’épaisseur passe de 4,5 à 4 mm, tout en conservant un diamètre identique. Par contre la principale évolution du freinage se trouve à l’arrière, avec un frein à disque pincé par un étrier à simple piston.

1993, est aussi l’année du renouveau esthétique de la ZZR 600.
En effet avec l’apparition du nouveau système d’admission d’air, le carénage de tête de fourche est redessiné pour permettre d’y loger les deux prises d’air.
Pour ce qui est de la planche de bord, le système de contrôle du niveau d’essence par voyants disparaît au profit d’une jauge à essence rapportée au tableau de bord. L’ensemble des voyants est positionné au dessus des deux compteurs.

En 1998, elle bénéficiera d’une fourche réglable et le second totalisateur kilométrique sera remplacé par une horloge comme sur sa grande la ZZR 1100.

 

ZZR 600 2001