Login

La bestialité, la puissance, la domination, l’extrême… Ces mots ne suffisent pas pour définir la ZZR 1400. Il y a pourtant un qui s’inscrit sur les visages de ceux qui la découvrent : impressionnant ! La première ZZR 1100 procura le même choc au début des années 90, car doté d’une puissance, d’une vitesse et d’une ligne exceptionnelles.

En 2006, la ZZR devient 1400 et s’annonce tout simplement comme la Kawasaki la plus puissante jamais construite. C’est clair, les ingénieurs ont sorti l’artillerie lourde…

D’ailleurs, la ligne de la 1400 résume très bien l’objectif de cette moto : être LE monstre de la route, la grosse sportive la plus rapide, la plus forte, la plus incroyable. Gabarit hors normes, robe sculpturale, sonorité rauque et rageuse typique de la marque, la ZZR tient bien son rang. Et même si sa ligne ne fait pas toujours l’unanimité, force est de reconnaître qu’elle ne passe pas inaperçue. Sa face avant flanquée de six projecteurs et d’une énorme entrée d’air forcé évoque à elle seule toute l’agressivité du monstre tandis que les ouïes latérales striées, les tiges de rétroviseurs profilées ou les clignotants incrustés témoignent des heures passées en soufflerie pour développer cette aérodynamique unique.

« Une position de conduite détendue », voila comment l’usine qualifie l’espace dévolu au pilote de la ZZR 1400. La ZZR impressionne par sa facilité de prise en main. Moins radicale que sur une hypersportive, la position de conduite est engageante sans sacrifier le confort. Légèrement en appui sur des guidons bracelets écartés, le pilote est préservé grâce à une selle moelleuse et des repose-pieds pas trop haut perchés. Seule une utilisation prolongée en milieu urbain arrive aux les limites de la ZZR. La Kawasaki surprend par sa facilité de placement en courbe. Imperturbable, elle garde son cap sans broncher, le tout dans un confort notable. Elle s’accommode aussi volontiers des séances d’arsouille sur portions sinueuses où sa garde au sol généreuse ne la pénalise en aucun cas. Elle propose le meilleur compromis entre ces deux notions (vivacité et stabilité), ce qui est très agréable pour une utilisation quotidienne sur route. Pour ne rien gâcher, son freinage (doté de l’ABS) figure parmi les plus performants de sa catégorie. Son mordant est redoutable à l’avant et suffit amplement à stopper l’imposante Kawa, même lancée à vive allure.

Plus proche d’une grosse sportive que d’une routière en termes de maniabilité, la Kawasaki est bien aidée en cela par une géométrie acérée, un empattement court et un caractère moteur presque docile à bas régime. Sous les 5 000 tr/min, sa souplesse et son coffre permettent en effet de reprendre avec énergie, mais sans aucune brutalité. Toute fois un « trou » se fait ressentir autour des 3500 /4000 tr/min … Tempéré à bas régime, il monte en puissance d’une traite à partir de 6 000 tr/min et le second souffle des 4 cylindres Kawasaki entre en jeu. La poussée devient tonitruante et la vitesse augmente très vite, sans même qu’on en prenne pleinement conscience.

2008 permet à la ZZR 1400 de se remettre un peu au goût du jour. Pas de modification esthétique mais des améliorations moteur visant à se conformer aux normes Euro 3, réduire les bruits mécaniques et optimiser le rendement. Kawa annonce une puissance maximale augmentée, une courbe de puissance lissée à mi-régime et un couple renforcé à bas-régime.

2012 sera l’année des changements pour la ZZR 1400. Kawasaki remet à jour le moteur, le châssis, l’électronique, aérodynamique… tout est revue.
Le poids annoncé à 268 kg tous pleins faits est à la baisse et la moto fait montre d’une agilité encore plus surprenante, bien aidée par les nouveaux Bridgestone S20 qui remplacent les BT14, les nouveaux réglages de suspension, le bras oscillant modifié …
Le moteur a été augmenté pour passer les 1441 cm3 pour un gain de puissance mais surtout un gros gain de couple, les 210cv (au villebrequin) sont bien là mais c’est surtout les 16,4 mkg présent à 5000 tr/min qui vont encore plus faire souffrir le pneu arrière.
En plus des modifications esthétiques et mécaniques, la ZZR reçoit les dernière avancées technologiques comme le contrôle de traction (KTRC) sélectionnable sur 3 modes et 2 choix de cartographie d’injection : full power ou low power avec 75% de la puissance, un ABS revu et corrigé, un nouveau tableau de bord …

 

ZZR 1400 2006

KAWASAKI-ZZR-1400

ZZR 1400 2008
zzr 1400 K8

ZZRr 1400 2010
zzr 1400 K9-1

ZZR 1400 2012
kawasaki-zzr-1400-2012-18